À propos des cookies

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience et optimiser votre site et services.

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.


TCTronCommun
Image
Cassia
16/05/2019

34
Qualité :
Note : 0 / 10
Avis : 0

Se connecter
Licence : CC-Zero | Zero

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons
En savoir plus

13 minutes de lecture (3470 mots).

Mon Amour,

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

// On récupère le nombre de likes, partage et favoris
        $reponse = $bdd->query("SELECT COUNT(f_id) as nbr_favoris FROM favoris WHERE f_article = '".$row['id']."';");
        $result = $reponse->fetch();
        $favoris = $result['nbr_favoris'];
        
        $reponse = $bdd->query("SELECT COUNT(l_id) as nbr_like FROM likes WHERE l_article = '".$row['id']."';");
        $result = $reponse->fetch();
        $like = $result['nbr_like'];
        
        $reponse = $bdd->query("SELECT COUNT(p_id) as nbr_partage FROM partage WHERE p_article = '".$row['id']."';");
        $result = $reponse->fetch();
        $partage = $result['nbr_partage'];

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

Depuis que je suis rentrée, c’est simple, je ne pense qu’à toi. Allongée sur mon lit, je repense à tout ce que l’on a vécu tous les deux, à tous ces moments d’amour. Au bonheur que je ressens depuis que je t’ai à mes côtés.

J’ai passé ma vie à croire en l’Amour. J’ai eu le coeur cabossé, j’ai eu le coeur arraché, on me l’a piétiné, plus d’une fois tu sais. Mais j’ai continué d’y croire. Parce que j’aime l’Amour, parce que pour moi la vie ne vaut pas d’être vécue si ton coeur ne bat jamais la chamade.

Et puis tu es arrivé, tu as tout chamboulé. Mon emploi du temps, mon cadre émotionnel, ma vie entière. Je n’ai rien compris à ce qu’il se passait, je n’ai surtout pas cherché à comprendre. Je n’ai pas cherché à me projeter, je n’ai pas cherché à faire des plans sur la comète, je me suis, pour la première fois de ma vie, complètement laissée allée.

J’ai pris des risques, on peut le dire. Je me suis plongée corps et âme dans une relation intense avec un homme que je connaissais à peine. Et voilà maintenant près de trois ans que tu partages mon quotidien. On ne s’est jamais demandé si toi et moi c’était sérieux. On l’a juste vu. Compris. Au fil du temps.

Et aujourd’hui je me demande comment était ma vie avant que tu y pénètres. Je me demande comment j’ai pu goûter pleinement au bonheur avant que la vie ne te place sur mon chemin. Je me demande ce qu’était mon oxygène. Avant. Parce que j’ai la sensation de te connaître depuis que je suis née. J’ai l’impression que tu as toujours fait partie de moi. Imaginer ma vie sans toi à l’heure actuelle m’est tout simplement impossible.

  1. Mon Amour https://www.parlerdamour.fr/long-texte-damour-copain/
  2. Emploi du temps



Mots-clés :



- Afficher plus de commentaires -

×

cet article vous a-t-il été utile ?