À propos des cookies

Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience et optimiser votre site et services.

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.


TCTronCommun
Image
Cassia
25/05/2019

47
Qualité :
Note : 0 / 10
Avis : 0

Se connecter
Licence : CC-Zero | Zero

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons
En savoir plus

Un héros local sauve un village défavorisé grâce à une invention toute simple !

5 minutes de lecture (1261 mots).

Parfois, les inventions les plus simples sont les plus brillantes. Le récit d'Alfredo Moser prouve une fois de plus que ce sont parfois les idées qui paraissent les plus simplistes qui peuvent changer la donne. En 2002, le Brésilien a été littéralement plongé dans le noir en raison de pannes d'électricité fréquentes dans sa ville. Comme le reste de la communauté, le mécanicien avait besoin de lumière pour faire son travail correctement, et il s'est donc mis à la recherche de solutions, ce qui lui a donné une idée brillante.

Alfredo a pris quelques bouteilles en plastique transparentes ordinaires et les a remplies d'eau et de Javel. Puis il a percé des trous dans le toit de sa maison et a fait passer les bouteilles de sorte que la partie supérieure des bouteilles dépasse légèrement du toit. Soucieux de parer à toute éventualité, Alfredo a fixé les bouteilles avec de la résine polyester pour éviter les fuites par temps de pluie.

L'invention d'Alfredo se résume à de la physique de base : les bouteilles agissent comme des ampoules de fortune grâce à la simple réfraction de la lumière du soleil. La lumière du soleil qui frappe les parties extérieures de la bouteille est amplifiée puis diffusée par l'eau comme un prisme, ce qui fait que les bouteilles s'illuminent. L'eau de Javel est ajoutée pour éviter que l'eau ne devienne trouble avec le temps en raison d'une accumulation d'algues.

Les ampoules conventionnelles ne font pas le poids face aux lampes à bouteille d'Alfredo lorsqu'il n'y a pas de courant. Selon la force du soleil, la "lampe Moser", comme Alfredo a fièrement surnommé son invention, équivaut à une ampoule de 40 ou 60 watts. Elles sont également très bon marché à fabriquer, durables et, mieux encore, elles ne nécessitent ni électricité ni autre source d'énergie pour fonctionner. Cette création a été une véritable bénédiction pour les compatriotes d'Alfredo et est arrivée à point nommé dans une période où le Brésil connaissait de fréquentes pannes d'électricité en 2002. Il n'a pas fallu longtemps avant que tout le monde veuille installer des lampes Moser chez soi !

Bientôt, toutes les maisons du quartier d'Alfredo, ainsi qu'un supermarché local, ont été équipés de lampes Moser. Mais ce n'était que le début ! Peu de temps après, Alfredo a été contacté par la MyShelter Foundation, une organisation caritative basée aux Philippines qui vise à promouvoir un changement environnemental positif vers une durabilité globale en soutenant des actions créatives, innovantes et durables. À ce titre, ils construisent des logements abordables pour les plus démunis en utilisant des matériaux durables et recyclés, et ils pensaient que les lampes à bouteille seraient le complément parfait aux maisons. Les lampes Moser éclairent actuellement l'intérieur de 140 000 appartements aux Philippines.

Illac Angelo Diaz, directeur exécutif de la Fondation MyShelter aux Philippines, est enthousiasmé par l'invention d'Alfredo et est déterminé à la diffuser dans le monde entier grâce à son projet "Liter of Light", qui utilise des bouteilles en plastique recyclées comme ampoules solaires. Pour les pays pauvres dont l'approvisionnement en électricité est limité, les lampes à bouteille sont une aubaine. Jusqu'à présent, le projet a permis d'amener l'invention d'Alfredo en Colombie, en Tanzanie et en Inde, avec d'autres projets visant à couvrir les quatre coins de la planète.

lfredo ne tire aucun profit de son invention. Pour l'humble mécanicien, le fait qu'il ait été capable d'améliorer la vie de millions de personnes est une récompense suffisante. "Il y a un homme qui avait installé mes lumières et en un mois, il avait suffisamment économisé pour pouvoir payer les choses essentielles pour son enfant qui était sur le point de naître. Vous imaginez un peu ?" dit-il.

Alfredo est un véritable héros, et bien que son invention soit simple, elle a vraiment changé les choses, surtout à une époque où la durabilité et la conscience environnementale sont de plus en plus importantes. Ce bricoleur ingénieux mérite bien un prix Nobel, non ?

Source : www.bbc.com




Mots-clés :



- Afficher plus de commentaires -

×

cet article vous a-t-il été utile ?